Les réseaux de cartes bancaires en guerre contre la blockchain - Paypite


Les réseaux de cartes bancaires en guerre contre la blockchain

 

Les réseaux de cartes bancaires en guerre contre la blockchain

La plupart d’entre vous le savent : les banques font de grandes difficultés aux startups blockchain. Elles refusent tout simplement de leur ouvrir un compte. Ainsi, beaucoup de startups n’ont pas de compte bancaire, car impossible de trouver une banque qui les accepte.

Les opérateurs de cartes bancaires, à leur tour, veulent empêcher les startups innovantes de la blockchain de réussir, en leur coupant les accès à ce mode de paiement essentiel pour une activité en ligne : le paiement par carte.

Certes, les projets tels que Paypite visent à remplacer ce système obsolète qu’est la bonne vieille carte bancaire plastique, dont chaque paiement passe par de nombreux intermédiaires, causant de longs délais et ses frais élevés pour les commerçants. Mais est-il éthique, pour ces grands réseaux établis depuis des dizaines d’années, d’essayer de tuer leurs concurrents dans l’œuf en les empêchant de prendre leur envol ?

Quoi qu’il en soit, le Groupe Paypite a pu remettre en place la vente de PIT avec paiement par carte bancaire dans des conditions normales (c’est-à-dire des frais de seulement 2% du montant). Cette bonne nouvelle s’accompagne cependant de quelques contraintes : l’argent est la plupart du temps bloqué pendant 100 jours par le processeur de paiement (avant que nous puissions le récupérer). Il s’agit d’une sorte de période de quarantaine pendant laquelle, si l’argent est issu d’une fraude (par exemple une carte volée), le débiteur peut demander le remboursement du montant prélevé sur sa carte.

En conséquence, les PIT achetées dorénavant par carte bancaire apparaîtront bien dans votre portefeuille Paypite mais sur un compte bloqué : vous ne pourrez ni les transférer ni les revendre pendant 4 mois. Au-delà de ce délai de 4 mois, le compte sera débloqué et vous pourrez librement transférer et vendre les PIT achetées.

Point supplémentaire : comme de notre côté nous devons attendre jusqu’à 100 jours pour récupérer l’argent des achats, nous ne pouvons pas nous permettre de payer les vendeurs immédiatement tout en attendant 100 jours pour être remboursés – nous serions ruinés 😉. La solution que nous avons trouvée est donc que les PIT achetées par carte bancaires proviendraient du stock de l’Association Paypite et non pas de la Bourse. Le prix d’achat sera en revanche déterminé par les offres de ventes de la Bourse. Par souci d’équité, nous utiliserons les montants reçus par carte bancaire pour acheter des PIT sur la Bourse, au fur et à mesure que l’argent sera disponible de manière définitive dans nos comptes. Ainsi, la boucle est bouclée et l’argent des achats de PIT reviendra in fine aux vendeurs de PIT de la Bourse.

Note : vous pouvez toujours acheter des PIT non bloquées par virement (sans frais) ou en Point Cash. L’achat par virement est le moyen le moins coûteux, puisqu’il se fait sans aucun frais, et le plus flexible, puisque vous pouvez choisir exactement à quel moment vous achetez les PIT sur la Bourse (grâce au système des PIT-EUR).

Laisser un commentaire

Facebook
Twitter
YouTube
SOCIALICON